3ème tournée (Poitiers et Saint-Raphaël)


Finalement, ca a duré deux bonnes semaines. Je n'ai pas pu m'entraîner correctement pendant ce temps, et j'ai passé mes journées au lit à essayer d'aller mieux. La suite des tournois pour moi c'était Poitiers (15 000$+H) et Saint-Raphaël (10 000$).

 ------------

J'étais très content d'aller à Poitiers, j'adore l'ambiance, les courts (même si en arrivant j'ai découvert que ça n'avançait plus, ils avaient refait la surface...), les gens et bien sur leur hôtel officiel, le Manoir de Beauvoir !

J'avais un mince espoir de finir dans le tableau final, mais j'ai terminé 1er dans les qualifications. J'allais donc avoir deux matchs à remporter pour accéder au tableau final. Le 1er s'est très bien passé avec une victoire 6/1 6/3, par contre le 2ème était bien plus compliqué. Contre un très bon ami, Medi Chettar. On s'est déjà affrontés en tournois français mais jamais sur le circuit. Au bout de 3h30 de match je l'ai remporté 5/7 7/6 7/5.

Après le tirage au sort, je devais jouer contre un allemand 450ATP. J'avais pu le voir s'entraîner et j'avais vu qu'il envoyait bien la chique. Gros service, grosse puissance, mais un manque de variation peut être... Ceci dit ça ne l'a pas empêché de me foutre une belle correction, 1/6 2/6. Y'a des matchs comme ca, où tu sors du court, t'as pas transpiré, pas eu le temps de jouer et la frustration est à son maximum. On a passé un tour en double avec Romain Arneodo et puis perdu contre les têtes de série 1.

 ------------

Dimanche il était temps de prendre la route pour Saint-Raphaël.

Je ne suis pas un grand fan du sud, mais bon, il fallait faire abstraction pour me concentrer sur les entraînements et surtout sur les matchs, et c'est exactement ce que je n'ai pas pu faire. Arrivé dimanche, j'étais assez optimiste pour jouer lundi ou limite mardi, mais le juge arbitre m'a fait jouer mon match mercredi en avant-dernière rotation... Je n'ai pas pu gérer ma frustration, le fait d'être seul dans un Creps (bien que très sympa), et de ne pas avoir forcément les gens avec lesquels j'ai l'habitude de traîner dans les autres tournois. Enfin bref, moralement, physiquement je n'y étais pas. Je pensais à tout sauf au tennis lors de mon match, et ça s'est vu avec mon attitude complètement déplorable. D'habitude ma force, c'était cette fois ma faiblesse sur ce tournoi. De plus les douleurs à l'épaule et au poignet n'ont rien arrangé. Tournoi de trop.

Évaluer cet élément
(4 Votes)
Lu 3072 fois Dernière modification le mercredi, 26 mars 2014 09:37
Publié dans monblog

DSt